Features

19 symptômes de cancers mortels que la plupart des gens ignorent !

Quand il s’agit du cancer, le dépistage précoce est l’une des clés de la guérison. En le détectant pendant ses premiers stades, les chances de s’en remettre complètement augmentent et les risques de récidives baissent. Pour mettre toutes les chances de son côté, il est important d’être à l’écoute de son corps et d’identifier tout signe qui pourrait indiquer un trouble ou un dysfonctionnement quelconque. Dans cet article, nous vous présenterons les 19 signes de cancers les plus courants.

19 symptômes courants de cancers mortels que la plupart des gens ignorent :

1 – Essoufflement ou respiration sifflante

Selon les patients atteints du cancer du poumon, l’un des premiers signes dont ils se rappellent est leur incapacité à prendre leur souffle.

2 – Douleurs à la poitrine et toux chronique

La leucémie et le cancer du poumon provoquent des symptômes semblables à ceux de la grippe ou de la bronchite. Quintes de toux, fièvre, essoufflement, etc. De plus, la douleur à la poitrine qui s’étend jusqu’à l’épaule ou le bras peut également être un signe du cancer du poumon.

3 – Fièvre et infections fréquentes

Ces symptômes peuvent indiquer une leucémie, un cancer des cellules immatures du sang qui se trouvent dans la moelle osseuse. Cette maladie cause une production anormale des globules blancs qui restent immatures et n’arrivent donc pas à accomplir leur mission immunitaire et lutter contre les inflammations.

4 – Déglutition difficile

Les problèmes liés à la déglutition sont souvent liés au cancer de l’œsophage, de la gorge ou du poumon.

5 – Des ecchymoses nombreuses et des saignements qui ne s’arrêtent pas

L’apparition de ces symptômes signifie qu’il y a une anomalie concernant les plaquettes et les globules rouges, et qui peut être une leucémie. Les cellules leucémiques interfèrent avec la production des globules rouges – responsables du transport de l’oxygène à travers le corps – et des plaquettes responsables de la coagulation sanguine.

6 – Fatigue et faiblesse générale

Ces deux symptômes sont communs à plusieurs types de cancer, et ne peuvent déterminer lequel, que s’ils sont combinés à d’autres signes. Il est donc vivement recommandé de consulter un médecin, si vous vous sentez constamment fatigué et faible, même après une bonne nuit de sommeil.

7 – Des ballonnements et prise de poids au niveau de la ceinture abdominale

Les patientes atteintes du cancer des ovaires ont rapporté avoir souffert de ballonnements soudains, qui apparaissaient et disparaissaient sans raison apparente.

8 – Une sensation de satiété continue avec perte d’appétit

Les femmes ayant souffert du cancer des ovaires ont affirmé qu’elles avaient perdu leur appétit et n’avaient aucune envie de manger, même si leur dernier repas remontait à plusieurs heures.

9 – Douleurs abdominales ou pelviennes

Si les douleurs ou les crampes au niveau du pelvis et de l’abdomen surviennent en même temps que les ballonnements, elles indiquent dans la plupart des cas, un cancer des ovaires. Cependant, les douleurs abdominales peuvent parfois être dues à une colonne vertébrale élargie à cause de la leucémie.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

10 – Des saignements rectaux et présence de sang dans les selles

Ce sont des signes courants du cancer colorectal. Si vous remarquez la présence fréquente de sang dans vos selles, consultez immédiatement votre médecin.

11 – Une perte de poids inexpliquée

La perte de poids révèle généralement un cancer du côlon, ou d’autres types de cancer du système digestif. De plus, elle peut aussi indiquer que les cellules cancéreuses ont atteint le foie, réduisant ainsi l’appétit et la capacité du corps à éliminer les toxines.

12 – Troubles digestifs et douleurs abdominales

Des troubles digestifs constants accompagnés de crampes abdominales peuvent être les symptômes précoces d’un cancer colorectal.

13 – Des seins douloureux, rouges ou enflés

Des rougeurs, douleurs ou enflures au niveau des seins sont généralement le signe du développement d’un cancer inflammatoire du sein.

14 – Changements au niveau des mamelons

Les femmes qui ont souffert du cancer du sein ont signalé que leurs mamelons avait changé d’apparence et qu’ils sont devenus plus plats, tournés vers l’intérieur ou penchés sur le côté.

15 – Des règles abondantes et douloureuses, et saignements entre les règles

Si vous remarquez que vos règles sont plus abondantes ou que la douleur est plus intense que d’habitude, et si vous souffrez de saignements fréquents entre vos règles, ceci peut être le signe du cancer de l’utérus ou de l’endomètre. N’hésitez donc pas à demander à votre gynécologue de procéder à une échographie transvaginale.

16 – Un visage enflé

Plusieurs patients atteints du cancer du poumon ont affirmé avoir souffert de boursouflure, de gonflements et de rougeur au niveau du visage. En effet, les petites cellules cancéreuses des poumons bloquent les vaisseaux sanguins de la poitrine, obstruant ainsi le flux sanguin venant de la tête et du visage.

17 – Une plaie ou une bosse au niveau de la peau qui ne guérit pas, forme une croûte ou saigne

Des taches ou des excroissances bizarres qui apparaissent sur votre peau peuvent être le signe du cancer de la peau, appelé mélanome. Il est donc important d’en connaître les types (carcinome basocellulaire, carcinome spinocellulaire…) afin de mieux identifier leurs symptômes.

18 – Changements des ongles

Les ongles sont l’une des parties du corps qui en disent long sur notre état de santé. Ainsi, l’apparition d’un point ou d’un trait de couleur foncée sous l’ongle, et qui ne disparait pas avec le temps, peut être le symptôme du mélanome. Des ongles qui se recourbent sur la pointe des doigts révèlent un cancer du poumon, et des ongles pales ou blanchâtres peuvent indiquer un cancer du foie.

19 – Douleurs au dos, ou dans le côté droit inférieur

Plusieurs personnes atteintes de cancer ont affirmé que cette douleur est le premier indicateur du cancer du foie. Dans d’autres cas, la douleur au dos est causée par le cancer du sein, dont les tumeurs commencent à exercer une pression sur la poitrine ou quand celles-ci atteignent les côtes et la colonne vertébrale.

Sources : Sante Plus Magazine

Populaires cette semaine

To Top