Features

185 millions de Fcfa pour embellir Yaoundé

Boko-Haram-Cameroun-Yaoundé-Douala

Le montant a été mobilisé par la communauté pour illuminer la capitale en cette période de fêtes. Ce vendredi 19 décembre, il est plus de 20h, le lieu dit Poste centrale grouille de monde.

Un embouteillage se dessine progressivement. Quelques éléments de forces de l’ordre arrivent en catastrophe pour éviter que le bouchon ne prenne de l’ampleur. A côté de ces embouteillages qui devraient dans les prochains jours s’accentuer encore plus, un décor. Un beau décor. Au rond point poste centrale précisément, rien n’est plus pareil depuis le début du mois de décembre. Cet espace a fait sa toilette et a mis ses habits de grands jours. Guirlandes, jeux de lumière et autres gadgets donnent à ce grand carrefour un air de fête. Ceci au plus grand bonheur des populations. « C’est vraiment très beau, ce décor nous met dans le bain de la fête. Pour ceux qui auraient oublié que dans quelques jours on va célébrer la naissance de Jésus et plus tard le passage à la nouvelle année, ceci est un aide mémoire », affirme Joséphine Ngono.

Cette œuvre est de la Communauté urbaine de Yaoundé (Cuy). La Poste centrale qui a connu une toilette particulière n’est pas le seul lieu de la ville à s’être refait une beauté, le temps des fêtes de fin d’année. Tout à côté, au Parc Charles Atangana, les Yaoundéens découvrent aussi cet espace vert sous un autre jour. Les arbres ont été revêtus des jeux de lumière de couleurs différentes. Il y a du vert, du rouge, du jaune. Et par endroit, on a l’insigne Cuy qui brille de mille feux. Rien à voir avec du narcissisme, juste «à César ce qui est à César», serait-on tenté de dire. Les décorateurs de l’entreprise Sifob du français Alain Martin, bénéficiaire de ce marché ne se sont pas limités à cet endroit. Du lieu dit Mess des officiers jusqu’au carrefour trois statuts, des jeux de lumière illuminent les poteaux électriques du tronçon. Et puis plus rien.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Coût

Autre lieu, même décor. Toujours au centre ville, le Carrefour Hilton brille de mille feux. Un gigantesque sapin vert visiblement installé par l’entreprise Coca Cola fait rêver les touts petits. En soirée, les photos se prennent par centaine à cet endroit. Du Bois Sainte-Anastasie au carrefour Bastos en passant par le Rond point Bastos, la ville brille.
« Nous devons penser à rendre notre ville aussi belle que ce qui se fait ailleurs. C’est pour cela que le budget a été revu à la hausse pour la décoration de la ville. Pour cette année, ce budget a été, je dirai, quadruplé. Le Conseil municipal a voulu qu’il s’élève à 185.003.186 FCFA. C’est un budget qui s’élevait à 30 millions l’année dernière. Il a été revu à la hausse pour que la ville soit plus belle », a affirmé le délégué à la Cuy dans les colonnes de l’hebdomadaire Repères. Cet argent aura donc permis de réaliser le travail que l’on voit tout au long de certaines rues de la ville qui brillent de mille feux.

Aïcha Nsango

Populaires cette semaine

To Top