Features

17 Agropoles sont déjà opérationnels au Cameroun

agropoles-l'agriculture-manioc

Spécialisés dans la production de spéculations animale et végétale, leurs résultats ont été présentés lors de la sixième session du comité de pilotage du programme lundi à Yaoundé. Pour 2015, l’Agropole de viande porcine table sur une production et une transformation annuelles de 25 600 porcs à Yaoundé dans la région du Centre.

Celui de Baleng à l’Ouest envisage de produire et commercialiser 251 250 000 œufs de table. Ils sont ainsi 17 agropoles à projeter des objectifs de production et de transformation pour 2015. Après deux années de phase pilote, le programme Agropole vient d’entrer dans sa phase opérationnelle qui durera six ans. Les priorités de 2015 rentrent, selon le coordonnateur national du programme, Adrian Ngo’o Bitomo, dans le cadre du plan d’urgence et concernent les protéines animales. « Elles sont ce qu’il y a de plus cher et de difficile à trouver. Nous ne pouvons plus continuer avec l’élevage extensif », explique-t-il. Ainsi l’Adamaoua, zone de prédilection de l’élevage, sera le principal lieu d’expérimentation. « Nous voulons y faire de l’embouche bovine. Il y aura bientôt des élevages comme il y en a en Occident », promet Adrian Ngo’o Bitomo. L’intensification de la pisciculture pour soutenir la production des protéines est par ailleurs envisagée.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

La transformation se hisse aussi comme priorité cette année, notamment celle du manioc dans le Sud et celle des avocats à l’Ouest. « Nous avons pour objectif d’instaurer des chaînes de valeur et sommes également en train de financer la transformation de cacao », souligne le coordonnateur. D’ailleurs une unité de transformation est en cours d’installation à Mbalmayo, tandis qu’une autre est prévue d’ici peu à Douala. C’est à la faveur de la sixième session du Comité national d’orientation et de pilotage du Programme économique d’aménagement du territoire pour la promotion des entreprises de moyenne et grande importance dans le secteur rural au Cameroun (Programme Agropoles) tenue hier à Yaoundé, que les avancées et les perspectives du programme ont été présentées.

En effet, le programme Agropoles a eu à accompagner 17 idées de projet dans la production d’huile de soja, de poulet à Douala, de porc à Yaoundé et Bafoussam, des œufs de table à Baleng, du riz à Galim, dans le Centre et dans le Nord… La session tenue à huis clos sous la présidence du ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (Minepat), Emmanuel Nganou Djoumessi, visait également l’examen et l’approbation des projets de plan d’action et de budget 2015. Ce dernier se chiffrerait en plusieurs milliards de F.

Marilyne NGAMBO TCHOFO

Populaires cette semaine

To Top