Features

120 terroristes de Boko Haram neutralisés par l’armée

Boko Haram

Quelque 120 combattants de la secte terroriste nigériane Boko Haram ont été fait prisonniers au Cameroun alors qu’ils venaient de franchir la frontière camerounaise où ils s’apprêtaient à commettre des attentats, a-t-on appris de sources sécuritaires. Selon les mêmes sources, ces terroristes ont franchi la frontière par le département de Mayo-Danay, dans l’Extrême-nord du pays, autour du 4 heures du matin, au moment où des fidèles musulmans se préparent pour la prière du matin.

Des assaillants étaient armés de fusils, d’armes blanches et d’explosifs, ce qui laisse croire qu’ils préparaient une attaque d’envergure, a indiqué un responsable du ministère de la Défense (MINDEF).

« Ces terroristes sont entrés par vagues successives et s’exprimaient dans une langue que nous ne comprenions pas. Nous les avons repérés à partir de nos postes et naturellement ils ont été neutralisés », a expliqué un porte-parole de l’armée camerounaise.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

A en croire la même source, aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée d’autant que « l’effet de surprise que nous avons exercé sur eux n’a pas donné l’occasion aux terroristes de faire usage de leur arsenal de guerre », se félicite-t-on au sein des forces de défense et de sécurité du Cameroun.

Les terroristes appréhendés sont en train d’être acheminés vers la capitale régionale Maroua où leur exploitation pourrait permettre d’en savoir plus sur des intentions de la secte intégriste.

APA

Populaires cette semaine

To Top