Gossips

03 morts dans une bagarre à Yagoua

Insécurité-coupeurs-de-route-Koutaba-bagarre-gang

Les populations des villages Marao et Gol au Tchad se disputaient une plage de sable sur le lit du Logone séparant les deux pays. Dimanche 19 juillet 2015, aux environs de 17 heures, une bagarre rangée entre les populations du village Marao, situé à 12 km de Yagoua, département du Mayo Danay et ceux du village Gol, au Tchad.

Ils se disputaient une plage de sable sur le Logone séparant les deux pays. D’après les témoignages recueillis auprès de la police et de la gendarmerie à Yagoua, le bilan provisoire est de 03 morts et plusieurs blessés par lances et flèches côté Camerounais. A l’origine de cette bagarre rangée selon le sous-préfet de l’arrondissement de Yagoua, une affaire de sable dans le Logone. Les deux villages se disputent le contrôle de cette plage qui sert de lieu de charge de sable pour construction. « Nous avons ouvert une enquête et une plainte sera déposée pour crime contre les ou l’auteur de cet acte barbare.

Nous avons demandé aux populations de Marao d’éviter les bords du Logone. Les autorités tchadiennes ont été saisies par nous » a affirmé Oumar Bichair, le sous-préfet de l’arrondissement de Yagoua. Selon lui, les populations du village Marao au Cameroun ont été attaquées à la flèche par ceux de Gol au Tchad, de l’autre côté de la rive du Logone. Il explique que la plage de sable querellée est en terre camerounaise et que des camionneurs tchadiens et camerounais viennent y ramasser le sable.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le lamido de Yagoua a dépêché sur place une délégation de notables pour réconforter et soutenir ses frères de Marao. Selon Litassou Maikaini, la plage de sable est en territoire camerounais et sa gestion appartient aux communautés riveraines du Logone. « Nous avons il y a quelques années résolu ce problème avec les autorités tchadiennes. Les jeunes de Marao travaillent sur cette plage de sable avec les sableurs. Je ne vois pas pourquoi nos frères du Tchad y trouvent en cela un problème », a-t-il confié à votre journal.

Hier, le lundi 20 juillet 2015, le préfet du Mayo Danay, a tenu une réunion de crise avec les forces de maintien de l’ordre, les chefs traditionnels de Yagoua et des maires des communes de Yagoua et Vélé. Il a été question d’intensifier le contrôle le long du Logone. Le bilan de cette bagarre rangée est de 03 morts et 114 blessés par flèche, côté Cameroun.

Populaires cette semaine

To Top